Un écrin de trésors et d'objets d'exception

Depuis son ouverture en 1980, Bürgi est l’écrin de meubles et objets d'art de qualité muséale. Située rue Rossini dans le quartier historique de l’Hôtel Drouot, la galerie regorge de trésors du XVIIe et XVIIIe siècle, découverts avec passion par Camille Bürgi, son fondateur.

Les découvertes historiques du marchand

La galerie

Après une première expérience aux puces et l’ouverture d’une première galerie rue de Provence (1977) puis rue Rossini (1980), Camille Bürgi entre dans la « Cour des Grands », rue du Faubourg Saint-Honoré où, en 1992, il inaugure une grande galerie sur les trois étages d’un hôtel particulier.

Il participe à six Biennales des Antiquaires ainsi qu’au Salon de Mars à Genève. Mais son ambition est freinée par la crise à la fin des années 90. Il quitte alors le Faubourg Saint-Honoré pour retrouver sa galerie rue Rossini, face à l’Hôtel des ventes de Drouot, « le cœur du marché de l’art ».

La galerie Bürgi devient un lieu d’exposition et de vente de meubles et d’objets d’une rare qualité. Spécialisée dans le mobilier des XVII° et XVIII° siècles, elle s’ouvre récemment à l’art contemporain.

« Découvreur de trésors, le plus beau métier du monde. »

Camille Bürgi, expert et marchand

Expert agréé par le Conseil des Ventes Volontaires de meubles aux enchères publiques, Camille Bürgi est spécialisé dans les meubles et les objets d’art des XVIIe et XVIIIe siècle. Il est également membre du Syndicat National des Antiquaires (SNA) et de la Compagnie Nationale des Experts (CNE).

Camille Bürgi débute dans le cinéma en tant qu’assistant décorateur, puis fait ses premiers pas dans le marché de l’art aux Puces. Tout au long de sa carrière, il découvre des meubles exceptionnels et de qualité muséale. On peut citer notamment une desserte de Weisweiler en laque sur tôle, les sièges du Comte d’Artois livrés en 1778 au Château de Bagatelle et les bergères du Palais Rohan, interdites de sortie par l’Etat. Camille Bürgi devient ainsi fournisseur des Musées Nationaux. Autre grand trésor récemment découvert : une commode de la comtesse de Provence en attente de son retour à Versailles.

Voyageant inlassablement à la recherche des plus beaux trésors de l’Histoire, il aimera vous faire partager sa passion.